Ecoutez Radio Sputnik
    Zoo de Vincennes

    Le zoo de Vincennes devient le 1er au monde à détenir un véritable mystère de la nature - photo

    © AFP 2019 MARTIN BUREAU
    France
    URL courte
    15474
    S'abonner

    Un être unicellulaire, sans cerveau ni neurone, mais doué d’intelligence fait son arrivée au zoo de Vincennes. La créature ressemble à un champignon, mais elle se comporte comme un animal. Les visiteurs pourront découvrir ce mystère de la nature à partir de samedi 19 octobre, informe Le Monde.

    Le zoo de Vincennes à Paris a présenté une nouvelle créature: «blob», être unicellulaire du groupe des amibes. Également appelée Physarum polycephalum, cette masse spongieuse, jaune et visqueuse sera accessible aux visiteurs à partir du samedi 19 octobre, rapporte Le Monde.

    ​«Blob» a 720 sexes différents. Il est capable de s'auto-guérir, de trouver et de digérer des aliments sans yeux, sans ventre et sans bouche. Cette amibe n'a pas de cerveau, mais est capable de résoudre de multiples problèmes. «Blob» peut tracer le chemin optimal pour sortir d’un labyrinthe. Et si vous fusionnez deux de ces organismes, l'un d'eux transférera ses connaissances à l'autre.

    En outre, si «blob» est coupé en deux, il se reconstituera en deux minutes seulement. Il peut se déplacer à une vitesse de quatre centimètres par heure.

    Le groupe d’amibes n'a pas encore été suffisamment étudié. Les scientifiques n’ont donc pas encore compris à quel règne il fallait l’attribuer (champignons, plantes ou animaux) et quelle approche il fallait adopter pour les étudier.

    «Blob» a été nommé d'après le film d'horreur de science-fiction de 1958 qui met en vedette le jeune Steve McQueen: une forme de vie extraterrestre, Blob, absorbe tout sur son passage dans une petite ville de Pennsylvanie. Malgré le nom, les scientifiques notent que le «blob» du zoo de Paris ne présente aucun danger pour l’humanité.

    Tags:
    mystère, créature, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik