France
URL courte
17119487
S'abonner

Ayant évoqué des sujets sensibles, Bernard-Henri Lévy et Éric Zemmour ont rendu l’atmosphère électrique sur CNews et se sont échangés des critiques mutuelles. Les élus du personnel de Canal+ ont exigé que ce dernier soit viré de l’antenne.

Intervenant sur le plateau de CNews lundi 21 octobre, Bernard-Henri Lévy et Éric Zemmour ne sont pas parvenus à s’accorder lorsqu’ils discutaient de dossiers polémiques. C’est surtout le propos du journaliste, prononcé dans une autre émission, que «Pétain avait sauvé les juifs» de France, face auquel le philosophe n’est pas resté indifférent.

«C'est une monstruosité, une infamie. C'est du révisionnisme», s’est-il indigné. Philippe «Pétain a été plus royaliste que le roi. Il a édicté des décrets que l'Allemagne ne lui avait pas demandés. Si des juifs ont été sauvés, c'est parce qu'il y a eu des justes».

Un autre reproche fait à Zemmour serait ce qu’il dit «sur la résistance, qui se moquait éperdument de l'anti-fascisme et qui ne pensait qu'aux nations est une autre infamie, vous n’avez pas le droit de dire ça», a fustigé Bernard-Henri Lévy.

Des éclats de voix se poursuivant, le journaliste s’est défendu précisant: «90% des collabos viennent de la gauche socialiste radicale. Au départ, le général de Gaulle est même obligé de faire le ménage et de les faire taire parce qu'ils parlent exactement comme à Vichy: "si on a perdu, c'est à cause des juifs et des francs-maçons". Ce n'est que quand Hitler attaque la Russie que le combat contre le nazisme devient l’emblème. C'est les communistes qui l'ont imposé. Avant, ils se battent pour la France», a lancé Zemmour.

Exigences de départ

Au centre d’une polémique après son discours catégorique anti-immigration et anti-islam, le journaliste polémiste français intervient à l'antenne de la chaîne d'information CNews depuis le 14 octobre.

À l’issue de deux semaines au sein du groupe, les élus du personnel de Canal+, qui détient la chaîne d'info, ont réclamé que cette personnalité controversée quitte la chaîne, a confirmé à l’AFP une source syndicale. Votée à l’unanimité par les représentants du personnel, une motion a été présentée à la direction lors d'une réunion du comité social et économique (CSE) de Canal+.

«Les membres du CSE de l'UES [unité économique et sociale, ndlr] Canal+ demandent à la direction de cesser sa collaboration avec Éric Zemmour et de le retirer de l'antenne de CNews pour des raisons évidentes sur le plan économique, sur la sécurité des personnels, sur l'image du groupe et sur l'éthique», indique le texte du document, que l'AFP a pu consulter.

Face à la présence d’Éric Zemmour sur la chaîne, certains personnalités et syndicats ont refusé de participer aux émissions en signe de protestation. La CGT a notamment appelé la direction à «prendre ses responsabilités», annonçant qu’aucun de ses représentants ne s’y rendraient.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Juifs, dispute, tensions, Philippe Pétain, France, Bernard-Henri Lévy, Eric Zemmour, CNews
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook