France
URL courte
6253
S'abonner

À Montpellier, deux piétons ont proposé une voiture à prix bradé à deux policiers de la Brigade anticriminalité (BAC), alors que ces derniers étaient en repérage. Seul problème: le véhicule était volé.

Deux agents de la Brigade anticriminalité (BAC) réalisaient une opération de repérage à pied dans la cité Gély à Montpellier, compte tenu du fait que le quartier est le lieu de trafic de stupéfiants. C’est à ce moment que deux piétons ont engagé la conversation avec à la clé une proposition inattendue.

Les deux inconnus ont proposé aux policiers un véhicule volé au prix bradé de 100 euros, indique l’Actu Métropolitain. Argent que les hommes, vraisemblablement toxicomanes, voulaient dépenser pour s’acheter de la drogue, est-il précisé.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de dimanche à lundi, aux environs de 01h30. Les piétons, âgés de 35 ans, ne savaient pas à qui ils faisaient cette offre, vu que les agents de police étaient en civil.

Déjà connus de la justice, les deux individus se sont vus neutralisés et menottés. Un troisième policier est venu en renfort de ses collègues.

La voiture «en vente» s’est avérée avoir été signalée comme volée et appartenait à un habitant de Caissargues, à cinq kilomètres au sud de Nîmes, dans le Gard.

Les malfaiteurs, qui ont affirmé en garde à vue qu’ils n’avaient pas dérobé le véhicule, mais qu’ils le recelaient, ont été déférés au parquet de Montpellier.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Tags:
garde à vue, toxicomanie, proposition, véhicule, Brigade anti-criminalité (BAC), Montpellier, France, vol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook