France
URL courte
365013
S'abonner

Les membres de la Brigade anti-criminalité (BAC) ont interpellé ce dimanche 27 octobre un Algérien de 19 ans qui criait «Allahu akbar» et récitait une prière à la gare de Grenoble, selon le parquet de la ville. Il était armé de deux longs couteaux de cuisine.

Armé de deux longs couteaux de cuisine, un jeune homme a hurlé «Allahu akbar» et prononcé une prière près de la gare de Grenoble, a annoncé le procureur de la République de Grenoble Éric Vaillant auquel se réfère l’AFP.

Aucun blessé

Selon le procureur, il s’agit d’un Algérien de 19 ans demeurant à Grenoble. Une fois sur place, les fonctionnaires de la BAC lui ont demandé de jeter ces armes mais il a refusé. L’homme a été finalement arrêté.

Les policiers grenoblois avaient été informés vers 10h00 qu'un homme déambulait dans les rues en tenant deux couteaux de cuisine à grande lame et en criant des propos en arabe, selon l’AFP.

L’incident n’a fait aucun blessé. La sûreté départementale de l’Isère est chargée de l’enquête sur instruction du parquet.

Incident sur le RER B

En septembre, un homme a été placé en garde à vue après avoir menacé des passagers dans le RER B. L’individu a inquiété les voyageurs en lançant des «vous allez tous mourir» et des «Allahu akbar». Il a été identifié et interpellé par la police grâce à la vidéosurveillance.

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Grenoble, arme blanche, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook