Ecoutez Radio Sputnik
    Éric Zemmour

    BFM TV réfléchissait à inviter Zemmour sur sa chaîne avant l’offre de CNEWS, selon Alain Weill

    © REUTERS / Benoit Tessier
    France
    URL courte
    15614
    S'abonner

    La chaîne d’information en continu BFM TV réfléchissait à organiser un face à face une fois par semaine entre Éric Zemmour et Alain Duhamel, a raconté ce lundi à Franceinfo Alain Weill, PDG du groupe Nextradio.

    L’idée «balbutiait» de faire venir Éric Zemmour sur CNEWS pour un débat avec Alain Duhamel une fois par semaine, a fait savoir ce lundi 28 octobre à Franceinfo Alain Weill, le PDG du groupe Nextradio.

    «Notre projet, c'était une idée qui balbutiait. On n'était pas à la veille de la signature. C'était une réflexion pour faire venir Éric Zemmour face à Alain Duhamel, une fois par semaine. Parmi d'autres challengers dans le débat», a-t-il dit, soulignant que «ça ne s'est pas fait à l'époque».

    «Nous n'aurions pas fait le même choix que CNEWS qui a un positionnement différent de celui de BFM TV», a-t-il ajouté.

    Dans un article du Monde daté du 26 octobre, Éric Zemmour déclare avoir plusieurs propositions sur la table, mais celle de CNEWS est la «plus intéressante».

    «L'offre [CNEWS, ndlr] était plus intéressante qu'être quinze minutes par semaine face à Alain Duhamel», explique le polémiste cité par le média. «Après de nombreuses conversations avec Vincent Bolloré et Serge Nedjar [le patron de CNEWS, ndlr] à partir de juin, j'ai accepté de sauter le pas de la quotidienne.»

    Arrivée sur CNEWS malgré les polémiques

    Début octobre, Éric Zemmour rejoint l’équipe de CNEWS. La question de son arrivée sur la chaîne d'information du groupe appartenant à Vincent Bolloré était en suspens depuis que le polémiste, condamné pour provocation à la haine religieuse mi-septembre, fait l'objet d'une nouvelle enquête pour «provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence» après son discours prononcé au cours d'une réunion organisée par les proches de Marion Maréchal.

    Dans son discours retransmis sur LCI, Éric Zemmour s'en prend aux immigrés «colonisateurs», et reprend à son compte la théorie du «grand remplacement» de l'écrivain Renaud Camus, provoquant ainsi un tollé dans le monde politique, associatif et médiatique.

    Tags:
    Eric Zemmour, BFMTV, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik