France
URL courte
2203
S'abonner

Alors que la France entretient des relations étroites avec la Russie en matière de commerce, des hommes d’affaires français espèrent des changements positifs dans ce domaine, notamment la levée des sanctions russes et européennes, a affirmé le vice-président du Medef ce 29 octobre.

Des hommes d’affaires français comptent sur le renforcement des relations commerciales avec la Russie, malgré les divergences politiques entre les pays, et espèrent que des sanctions bilatérales seront levées, a déclaré ce 29 octobre le vice-président du Mouvement des entreprises de France (Medef) Yves-Thibault de Silguy.

Comme les économies russe et française se complètent mutuellement, le lien entre ces dernières doit se renforcer, a-t-il déclaré lors de l’inauguration d’une rencontre entre les représentants de l’association patronale avec le ministre russe de l’Économie Maxime Orechkine.

Le vice-président du Medef a précisé qu’ils espéraient la levée des sanctions russes et européennes. Des entrepreneurs craignent toujours des sanctions américaines qui portent un caractère unilatéral et extraterritorial tout en instaurant une grande incertitude pour le futur, a-t-il souligné.

La Russie est l’une des directions clefs du commerce français à l’étranger, a rappelé Yves-Thibault de Silguy en annonçant que des propositions précises seraient avancées visant à améliorer le climat des affaires lors de la prochaine réunion du Conseil économique, financier, industriel et commercial franco-russe (CEFIC) prévu le 10 décembre.

L’abolition des sanctions serait «un bon geste»

La levée de l’embargo contre la Russie pourrait être un bon geste et contribuerait au renforcement des relations franco-russes, selon le maire-adjoint de Marseille Jean Roatta. Lors d’une conférence consacrée à la collaboration entre Marseille et Moscou, qui s’est tenue dans la capitale russe, il a également exprimé le souhait de continuer à conclure des accords entres les deux pays.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Tags:
Conseil franco-russe sur les questions économiques, financières, industrielles et commerciales (CEFIC), levée des sanctions, Mouvement des entreprises de France (Medef), espoir, crainte, sanctions, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook