France
URL courte
29428
S'abonner

«Au moment où l’antisémitisme resurgit», Emmanuel Macron inaugure le Centre européen du judaïsme, disant que les juifs ont leur place en France et qualifiant leur départ d’«amputation».

Mardi 29 octobre, Emmanuel Macron a participé à l’inauguration du Centre européen du judaïsme (CEJ) dans le 17e arrondissement de Paris et a profité de cette occasion pour évoquer le rôle et la place du judaïsme au sein de la civilisation européenne. Sans oublier de fournir une réponse à la montée des violences antisémites en France.

Rôle du judaïsme dans l’unité du continent

«Le judaïsme a joué un rôle primordial dans l'unité du continent pour bâtir ce qu'est la pensée, la civilisation européenne, pour forger au fond ce que nous sommes. Il est une part juive de l'âme européenne, façonnée dans les temps sombres autant que dans les jours heureux», a-t-il indiqué.

M.Macron a signalé que «le judaïsme a coulé dans les veines de l'Europe durant plus de deux millénaires et a contribué à forger notre civilisation».

Résister c’est convertir les cœurs

Il a également exposé sa vision quant à la façon de combattre l’antisémitisme.

«Au moment où l'antisémitisme resurgit, résister ce n'est pas uniquement protéger ou répondre, mais c'est surtout convertir les cœurs et les esprits, c'est ce qui se fait ici, dans ce centre», a déclaré Emmanuel Macron.

Interrogé en marge de cet événement au sujet des juifs choisissant d’émigrer en Israël, le chef de l'État a répondu, devant les caméras de la chaîne i24 News: «Je respecte chacun, mais bien évidemment je leur dis qu'ils ont leur place [en France, Ndlr], qu'ils y sont aimés et qu'ils ont surtout une Histoire qui est ancrée dans la République.»

«Et leur départ, c'est une amputation d'une part de ce qu'est la République dans son Histoire [et] dans ses valeurs», a-t-il conclu.

Un centre de 5.000 m2

Le Centre européen du judaïsme s'étend sur 5.000 m2 et comprend une synagogue de 600 places, des salles de spectacle et d'exposition, des espaces d'études et de conférences ainsi qu'une médiathèque.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo, du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, de celui de la Culture Franck Riester, ainsi que de la présidente du conseil régional d'Île-de-France Valérie Pécresse et des anciens Premiers ministres Manuel Valls et Bernard Cazeneuve.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Rencontre Biden-Poutine: «les Américains ont compris que leur politique russophobe était allée trop loin»
Tags:
antisémitisme, judaïsme, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook