France
URL courte
211353
S'abonner

En visite à Rouen pour voir de ses propres yeux les conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol, Emmanuel Macron a reçu un accueil peu chaleureux: en sortant de la mairie, le Président a été hué par des manifestants. Plusieurs vidéos prises par des témoins ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol, Emmanuel Macron a fait une visite surprise à Rouen où l’inquiétude reste forte quant à l'impact sanitaire et environnemental de la catastrophe du 26 septembre. Devant l'hôtel de ville de Rouen, des habitants ont accueilli le Président de la République avec des huées et des cris «Macron démission».

En outre, une riveraine lui a reproché sa politique qui mènerait la France à «sa destruction».

«Je cherche juste à ce que vous ayez un jour un déclic et que vous sauviez notre pays plutôt que de l’emmener dans sa destruction», a lancé la femme alors que le Président a essayé de lui répondre.

Samedi dernier, plus de 500 personnes avaient manifesté à Rouen, exigeant plus de transparence quant aux risques sanitaires éventuels de l’incendie.

Macron justifie son absence après le drame

Devant le maire, le Président s’est expliqué sur son absence dans les jours qui ont suivi le drame.

«Le rôle du Président de la République n'est pas de se précipiter dès que quelque chose se passe», a-t-il déclaré, saluant la gestion de la crise par le préfet de Seine-Maritime. Il a également affirmé qu'il avait suivi le déroulé des événements dès les premières minutes, et qu'il n'y avait pas eu de «défaillance de l'État».

Lors de son discours devant la presse, Emmanuel Macron a salué le travail des services de l’État qui avaient «agi avec compétence, avec beaucoup de sang froid, beaucoup de professionnalisme». Selon lui, l’intervention rapide des pompiers sur les lieux a permis d’éviter des conséquences plus tragiques.

Drame de Rouen

La nuit du 26 septembre, un incendie s’est déclaré sur une partie de l’usine Lubrizol et trois bâtiments de l’entreprise Normandie Logistique. Il n’a pas fait de victime. Au total, 9.505 tonnes de produits, en majorité chimiques, ont brûlé sur ce site.

Le jour du déplacement d’Emmanuel Macron, une information judiciaire a été ouverte, notamment pour «mise en danger de la vie d'autrui», et 545 plaintes ont été déposées.

Lire aussi:

Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
mairie, Emmanuel Macron, Rouen, incendie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik