Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Le hashtag #MacronDestitution dans le top-3 des tendances sur Twitter en France

    © AFP 2019 JOHN THYS
    France
    URL courte
    6704
    S'abonner

    La popularité du hashtag #MacronDestitution a pris son essor sur Twitter en français ce 1er novembre. Il s’est positionné entre les deuxième et troisième places pendant la journée. En soirée, le hashtag avait été utilisé plus de 26.000 fois.

    À deux semaines de l’anniversaire du mouvement des Gilets jaunes, le hashtag appelant à destituer le Président français, #MacronDestitution, a atteint ce 1er novembre la deuxième place au classement des hashtags les plus populaires sur Twitter en français. La position du hashtag dans le classement a changé au cours de la journée, oscillant entre les deuxième et troisième places. 

    À l'heure de la publication de l'article, la popularité du hashtag est retombé à la cinquième place, avec un total de plus de 26.000 utilisations.

    Les utilisateurs du réseau social accompagnent le hashtag de différents clichés, plaisanteries, vidéos et mèmes.

    La possibilité de destituer le chef d’État français a déjà été évoquée par plusieurs médias et partis politiques. Ainsi, le quotidien Libération avait abordé cette question dans un article paru en juillet 2018, en expliquant les possibilités juridiques et avançant des raisons pour entamer cette procédure.

    L’Union populaire républicaine (UPR) du Rhône a également publié le 23 décembre 2018 un dossier d’appel à lancer une procédure de destitution du Président de la République.

    ​La présidence d’Emmanuel Macron est marquée par l’apparition et la prolifération d’un mouvement social de protestation, appelé les Gilets jaunes, dont la première mobilisation a eu lieu le 17 novembre 2018. Initialement déclenché par l’augmentation de la taxe sur les carburants, le mouvement met en avant différents problèmes au sein de la société française, notamment au niveau politique.

    Les manifestations ont lieu tous les samedis dans de nombreuses villes à travers l’Hexagone. L’une des figures du mouvement, Jérôme Rodrigues, a promis que les 16 et 17 novembre 2019, date de l’anniversaire des Gilets jaunes, «seront énormes».

    Plus de six Français sur 10 (62%) estiment que l'élection d'Emmanuel Macron en mai 2017 a été «une mauvaise chose» pour le pays et la plupart des personnes interrogées doutent de sa capacité à changer la France, d’après un sondage Elabe réalisé à mi-mandat et diffusé le 30 octobre 2019. Seuls 37% du panel ont exprimé une opinion favorable envers son élection.

    Tags:
    France, UPR (Union Populaire Républicaine), popularité, Twitter, gilets jaunes, hashtag, destitution, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik