France
URL courte
164463
S'abonner

Pour avoir perturbé la soirée de la Fête nationale à l’ambassade de France à Londres, un officier de la police transfrontière risque une sanction, rapporte Le Parisien.

Un incident qui avait frisé l’indécence, lors de la soirée du 14 juillet à l’ambassade de France à Londres, ne fait surface que maintenant, relate Le Parisien. Il s’agit du comportement passé d’un commandant de police de l’Unité de contrôle transfrontière (UCT) opérant auprès des trains d’Eurostar, qui a perdu le contrôle de ses cordes vocales après avoir abusé de l’alcool. 

La Marseillaise huée

Arrivé aux cérémonies protocolaires en Angleterre, l’officier a rapidement fait montre d’un comportement inconvenant, faisant des remarques blessantes aux femmes, y compris à la compagne de l’un de ses supérieurs. Dès que l’hymne national français a commencé à résonner, le fonctionnaire de police s’est mis à le huer.

Pour mettre fin à cela, le service de sécurité de l’enceinte diplomatique a été contraint d’intervenir. Cependant, les collègues du policier ivre l’ont ramené à la gare de Saint-Pancras, pour qu’il rentre en France le plus rapidement possible. Il a lancé quelques blagues vulgaires dans le train, mais s’est finalement endormi, poursuit le journal.

La rumeur de cet incident a atteint la hiérarchie de l’UCT, et une enquête administrative a été ouverte, a précisé une source proche du dossier, citée par le quotidien. Le commandant de police, pour qui ce genre de dérapage n’est pas une nouveauté, risque de se voir infliger une sanction.

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Un sondage donne la personnalité politique préférée des Français
Tags:
Royaume-Uni, Angleterre, protocole, hymne, La Marseillaise, soirée, ambassade, Eurostar, Londres, police, alcool, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook