Ecoutez Radio Sputnik
    Les Gilets jaunes (image d'illustration)

    Acte 51 des Gilets jaunes: une manifestation à Paris et une «assemblée des assemblées» à Montpellier

    © Sputnik . Julien Mattia
    France
    URL courte
    8505
    S'abonner

    À l’approche du premier anniversaire de leur mobilisation, les Gilets jaunes sont descendus ce samedi 2 octobre dans les rues de Paris, de Toulouse et d’autres villes pour leur acte 51. Près de six cents membres du mouvement, venus de toute la France, se sont également réunis à Montpellier pour la quatrième «assemblée des assemblées».

    L’acte 51 des Gilets jaunes a été marqué ce samedi à Paris par une manifestation qui est partie de la place d’Italie à destination de la Gare du Nord. Le trajet prévu a été diffusé via un compte Twitter du mouvement à quelques jours de l’évènement.

    ​Le départ du cortège réunissant des centaines de personnes a été filmé par le journaliste indépendant Charles Baudry.

    Comme l’indique la page de l’évènement sur Facebook, ce nouvel acte de mobilisation, qui se déroule à deux semaines du premier anniversaire du mouvement, a pour but de dire non «à la manipulation médiatique».

    Le communiqué dénonce entre autres le fait que «des chaînes d’info et les élus politiques ne parlent que du voile, et font de l’islam un écran de fumée», pour «voiler les vrais questions et les vrais débats, comme ceux des salaires, des retraites, de la misère, de l’écologie et des taxes».

    Toulouse et d’autres villes

    Des Gilets jaunes ont également défilé sous la pluie à Toulouse. Selon La Dépêche, les forces de l'ordre attendaient environ 400 personnes.

    Là, à en croire certaines images diffusées sur des réseaux sociaux, la police a dû faire usage de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants.

    Des rassemblements se sont tenus à Lyon -où une centaine de personnes se sont réunies place Bellecour, selon Lyon capitale - et à Bordeaux.

    «Assemblée des assemblées» à Montpellier

    Quelque 600 Gilets jaunes venus de toute la France ont rallié Montpellier depuis vendredi 1er novembre et y resteront jusqu’à dimanche afin de discuter de l’avenir du mouvement, surtout en rapport avec la date du 17 novembre, qui a vu naître la première manifestation des Gilets jaunes, l’an dernier.

    Le futur anniversaire a tout de même suscité des émotions différentes chez les membres du mouvement, constate l’AFP. «Il nous faut trouver quelque chose de marquant», espère Fabienne, venue de Grenoble. À son tour, Stéphane, de l’Isère, «n’attend rien de cet anniversaire, à part une présence plus massive des Gilets jaunes autour de cette date».

    Tags:
    Bordeaux, Paris, Toulouse, gilets jaunes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik