Ecoutez Radio Sputnik
    Une voiture de police (image d'illustration)

    Le braquage d’un fourgon de métaux précieux en Suisse déjoué par la police française

    CC0 / diegoparra
    France
    URL courte
    4226
    S'abonner

    Les policiers de Lyon et de Dijon, ainsi que ceux du RAID, ont empêché le braquage d’un fourgon blindé rempli de métaux précieux en Suisse. Ils ont ainsi interpellé huit malfaiteurs juste avant que ces derniers ne passent à l'acte. Ils sont majoritairement originaires de la communauté des gens du voyage.

    Jeudi 31 octobre, les policiers des brigades de recherches et d’intervention de la police judiciaire de Lyon (Rhône) et de Dijon (Côte d’Or) ont interpellé avec l’appui de leurs collègues du RAID, dans une forêt de Collonges, vers 7 heures du matin, huit braqueurs expérimentés qui s’apprêtaient à s’attaquer à un fourgon blindé rempli de métaux précieux en Suisse, rapporte Le Parisien.

    La police française avait entamé l’enquête avec la collaboration des enquêteurs suisses il y a au moins deux mois. Les braqueurs utilisaient des applications chiffrées pour communiquer entre eux mais grâce à un renseignement déterminant, les policiers français ont réussi à intervenir rapidement avant leur passage à l’acte.

    Les forces de l'ordre ont ainsi saisi plusieurs voitures, des fusils d'assaut Kalachnikov, des explosifs et des brouilleurs d'ondes.

    Ce que l’on sait sur les braqueurs

    Ceux-ci sont majoritairement originaires de la communauté des gens du voyage et des quartiers sensibles de Lyon, de Vaulx-en-Velin et du Nord. L’un des interpellés, Mohamed D., est âgé de 33 ans et avait déjà été interpellé en 2010 en flagrant délit, lorsqu’il braquait à l’explosif un bureau de change à Genève avec trois autres complices. Parmi ces prévenus se trouvent aussi le frère d’un voleur de voiture lyonnais qui avait déjà été mis en examen dans une affaire similaire.

    Les quatre autres mis en cause sont issus de la communauté des gens du voyage. L’un, Mohamed C., avait déjà été condamné à 16 ans de réclusion criminelle pour plusieurs braquages de bijouteries commis dans le Nord.

    Les huit braqueurs ont été déférés lundi 4 novembre au palais de justice de Lyon en vue de leurs mises en examen.

    Tags:
    Kalachnikov (fusil d'assaut), RAID, Dijon, Lyon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik