France
URL courte
202811
S'abonner

Invitée de BFM TV ce dimanche 3 novembre, Ségolène Royal s’est montrée critique à l’égard du gouvernement et a pointé du doigt la politique mise en place par Emmanuel Macron mais aussi ses prédécesseurs, évoquant «un sentiment d’abandon» chez les Français.

Ségolène Royal, invitée de l’émission BFM Politique ce dimanche 3 novembre, s’en est pris à l’actuel gouvernement et à pointer du doigt la politique mise en place par Nicolas Sarkozy et François Hollande, dont elle a été la ministre de l'Environnement. D’après elle, aujourd’hui, les Français ont «un sentiment d'abandon absolument réel».

«Il y a un sentiment d'abandon absolument réel. Il y a un sentiment d’abandon, de marginalisation de toute une partie de la population française», a-t-elle déclaré commentant un reportage depuis Rouen.

Elle a également tenu à souligner que la crise des Gilets jaunes avait été un autre marqueur des problèmes dans la société française et que malgré tous les inconvénients que ces manifestations ont apportés, la majorité des Français a soutenu ce mouvement social.

«On a pu dire que les Gilets jaunes, c’était marginal mais 75% des Français les soutenaient même s’ils pouvaient être gênés dans leur vie quotidienne», a lancé l’ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique.

De plus, elle a indiqué que concernant le mouvement des Gilets jaunes aucun problème n’avait été réglé et qu’aucune solution n’avait été ni trouvée, ni proposée.

«La détresse est toujours là, aucun problème n’a été réglé et on accumule même de nouvelles réformes.»

S’exprimant également sur la réforme des retraites, l'ancienne ministre de l'Environnement a évoqué un risque de révolte, tout en déplorant la crise que traverse actuellement le système de santé.

«L'identité française, c’est aussi la sécurité sociale. L’hôpital français est un trésor qu’il faut protéger.»
«Le désordre en France depuis un an doit prendre fin», conclut-elle.

Lire aussi:

Le nombre de patients hospitalisés en France pour cause de Covid et ceux en soins intensifs diminue encore
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
L'imam de Drancy acquiesce aux propos de Macron sur l'échec de l'intégration
Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Tags:
France, gilets jaunes, politique, Ségolène Royal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook