France
URL courte
5828167
S'abonner

«Si on est au SMIC, et bien il ne faut peut-être pas non plus divorcer», telle a été la réaction de Julie Graziani, chroniqueuse dans l'émission 24H Pujadas sur LCI, suite à un échange entre Emmanuel Macron et une mère à Rouen qui dit vivre au SMIC avec ses deux enfants.

Une mère isolée de Rouen avec deux enfants et qui touche le SMIC s’est entretenue avec le Président français lors de sa visite dans la ville le 31 octobre. Elle a parlé des difficultés auxquelles elle faisait face.

«Je ne vois pas trop comment je peux m'en sortir», a fait remarquer la femme.

«Arrêter de se plaindre»

Sur le plateau de 24H Pujadas sur LCI, la chroniqueuse Julie Graziani a commenté cette déclaration.

«Et la première te dit, "j'ai deux enfants, je suis seule, je suis au SMIC". Je comprends très bien qu'elle ne s'en sorte pas. C'est sûr qu'elle ne s'en sort pas à ce niveau-là. Mais je ne connais pas son parcours de vie à cette dame. Qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au SMIC? Est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école? Est-ce qu'elle a suivi des études? Et puis, si on est au SMIC, et bien il ne faut peut-être pas non plus divorcer. À un moment donné, quand on se rajoute des difficultés sur des difficultés, et des boulets sur des boulets, on se retrouve avec des problèmes», a lancé Graziani. Et d’ajouter:

​«Je ne dis pas que c'est forcément elle qui a divorcé. Peut-être que son mari l'a quittée, mais à un moment on assure ses arrières aussi […]. Il faut prendre sa vie en main, arrêter de se plaindre, et arrêter d'empiler les difficultés».

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Christophe Castaner annonce le retrait «immédiat» de la grenade GLI-F4
Au moins 19 soldats tués dans une attaque au Mali, selon l'armée
Tags:
LCI, SMIC, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik