France
URL courte
292
S'abonner

À Toulouse, une jeune femme a été emmenée à l’hôpital, en pneumologie, après avoir inhalé par inadvertance une pince à épiler, indique la presse locale. L’accessoire a été retiré de ses bronches où il est resté pendant des heures.

Une jeune femme a inhalé accidentellement une pince à épiler, mais était capable de respirer quand elle a été prise en charge par le service pneumologie du CHU de Toulouse dimanche 3 novembre. L’objet métallique de quelques centimètres est resté pendant des heures dans les bronches de cette habitante du département du Tarn-et-Garonne, indique La Dépêche.

La femme a été emmenée de Montauban à l’hôpital Larrey, a annoncé le CHU de Toulouse après les informations parues dans le quotidien.

Après une radio pour localiser précisément l’accessoire en acier, le médecin l’a mise sous anesthésie et a introduit une bronchoscope afin d’y avoir accès. L’opération a duré moins d’une heure, sans qu’aucune dommage ne soit infligé à la patiente.

Rare, l’inhalation d’objets comme une pince à épiler, un capuchon de stylo ou un morceau d’os de poulet peut provoquer une asphyxie, met en garde 20 Minutes.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
opération, femmes, médecine, France, Toulouse, hôpital
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook