Ecoutez Radio Sputnik
    L'ex-conseiller de Macron, Alexandre Benalla

    «C'est un type hors normes»: le livre de Benalla «a donné des sueurs froides à l’Élysée»

    © AP Photo / Thibault Camus
    France
    URL courte
    141530
    S'abonner

    Même après son procès, Alexandre Benalla continue de créer des ennuis à l’Élysée qui, de son côté, tente de «minimiser l’impact» de la sortie de son livre dans lequel il fait des révélations fracassantes sur de nombreux sujets, écrit Le Parisien.

    Début novembre, l’ex-conseiller d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, congédié de l’Élysée suite à l’affaire qui porte son nom, a sorti un ouvrage intitulé «Ce qu’ils ne veulent pas que je dise» censé livrer sa vérité sur son passage dans les rangs de l’exécutif. Comment cet ouvrage a-t-il été perçu au Palais?

    «L’ex-conseiller à la sécurité de Macron sort un livre qui a donné des sueurs froides à l’Élysée. Mais les proches du Président ne croient plus en son pouvoir de nuisance», écrit Le Parisien, soulignant l’«effet de surprise total» de la publication des confessions de Benalla.

    Le journal a interrogé plusieurs membres de l’exécutif sur le sujet. Une source a notamment assuré que le Président ne s’y était même pas intéressé. Toutefois, selon le média, un exemplaire de l’ouvrage a été demandé à la maison d’édition ainsi qu’un format PDF pour que le chef d’État «puisse le feuilleter dans son avion de retour de Chine.»

    Les cabinets ministériels en ont également commandé «par curiosité», «parce qu'apparemment, il n'y a rien de bien méchant dedans», a précisé un conseiller.

    «Il n'y a ni inquiétude ni panique», insiste une source à l’Élysée interrogée par Le Parisien. «C'est quand même gênant que Benalla continue de s'exprimer. Ça fait une piqûre de rappel», relève un collaborateur proche du Président.

    «On ne s'improvise pas homme politique»

    Certains responsables ont réagi avec ironie à la volonté de l’ex-conseiller de lancer sa candidature aux municipales en Seine-Saint-Denis, mais pour d’autres c’est une mauvaise idée. «On ne s'improvise pas homme politique. Aux yeux des gens, il est le mec qui a commis une faute le 1er mai, pas celui qui a réussi sa vie», a déclaré un conseiller ministériel.

    «Ce livre dévoile son vrai visage, celui d'un mégalo, plaide un conseiller. C'est un type hors normes: n'importe qui, à sa place, préférerait se terrer tellement il a honte, mais pas lui. Au contraire!», a déclaré une source du média.

    Tags:
    livre, France, palais de l'Élysée, Emmanuel Macron, Alexandre Benalla
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik