Ecoutez Radio Sputnik
    SNCF

    Une ex-Miss France sourde de naissance dénonce une discrimination de la part d’un agent SNCF

    © Sputnik . Alexandra Masaltseva
    France
    URL courte
    2152
    S'abonner

    En souhaitant faire part à la SNCF de son «dégoût», de sa «honte» et de sa «colère», Sophie Vouzelaud, Miss France 2007, a décrit sur Facebook un épisode survenu dans un train français à bord duquel un cheminot l’a traitée de manière irrespectueuse, la faisant se sentir «complètement discriminée et impuissante».

    Sophie Vouzelaud, ancienne première dauphine de Miss France 2007, sourde de naissance, a raconté sur sa page Facebook comment elle avait été discriminée en raison de son handicap par un agent de la SNCF.

    Mardi 5 novembre, elle a pris un train Limoges-Paris, voyageant exclusivement seule, son mari n’ayant pas pu l’accompagner ce jour-là. Il lui avait acheté un billet de train mais s’était trompé en indiquant dans les papiers son propre prénom. Le nom de famille dans le billet était toutefois bon.

    «Il devient menaçant»

    En arrivant, le contrôleur a exigé qu’elle paie une amende de 220 euros, selon francetvinfo, en ne prenant pas en compte son handicap. Sophie Vouzelaud lui a présenté sa carte mentionnant sa surdité, ne comprenant pas pourquoi elle était verbalisée. Selon ses dires, l’ancienne Miss France a proposé d’appeler son mari ou de s’adresser à une personne intermédiaire, puisqu’elle avait besoin d’un interprète:

    «Il devient menaçant, il reste devant moi, il me parle près du visage, comme si j’étais anormale, comme si j’étais une fraudeuse, alors que, je l’ai appris après, je n’étais qu’en "situation irrégulière".»

    «Je me suis sentie alors complètement discriminée et impuissante car je ne comprenais rien de ce qu'il me disait», a-t-elle insisté auprès de francetvinfo.

    Ayant peur et honte, la femme a pris l’amende, le contrôleur partant sans la regarder. Trois passagers ont laissé à Mme Vouzelaud leurs coordonnées.

    Un exemple censé faire «avancer les choses»

    Une fois arrivée à Paris, la mannequin de 32 ans a publié ce récit sur son compte Facebook. Le comportement du contrôleur de la SNCF a été vivement critiqué par des internautes, mais aussi par des cheminots eux-mêmes.

    Sophie Vouzelaud, marraine de la Fédération nationale des sourds de France, a confié qu’elle ne souhaitait aucun mal à ce contrôleur mais qu’elle voulait que son «histoire serve d'exemple et fasse avancer les choses».

    La SNCF a ensuite annulé son amende et présenté ses excuses.

    Tags:
    handicap, discrimination, Miss France, SNCF
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik