France
URL courte
5214
S'abonner

Le chanteur britannique Pete Doherty, placé en garde à vue à Paris dans le quartier de Pigalle alors qu'il portait sur lui deux grammes de cocaïne, a été remis en liberté le 9 novembre, relate l'agence France-Presse.

Le chanteur britannique Pete Doherty placé en garde à vue à Paris dans la nuit du 7 au 8 novembre alors qu'il portait sur lui deux grammes de cocaïne, a été remis en liberté ce samedi 9 novembre, relate l'agence France-Presse (AFP).

Le membre des Libertines de 40 ans «a fait l'objet d'une ordonnance pénale [une procédure judiciaire simplifiée, ndlr] pour usage de stupéfiants avec réquisitions de 100 jours-amende à 50 euros», a précisé l'agence de presse en se référant aux déclarations du parquet de Paris.

Cette peine, qui peut se transformer en emprisonnement si l'amende n'est pas payée, doit encore être homologuée par un juge du tribunal de Paris.

Pete Doherty «s'est engagé à être suivi à temps plein par un addictologue et un médecin afin de ne pas retomber dans la tentation».

Le rockeur britannique, qui est au début d'une tournée en Europe et principalement au Royaume-Uni, a été interpellé et placé en garde à vue à l'angle de la rue de Douai et de la rue Fontaine dans le 9e arrondissement, au cœur du quartier de Pigalle, alors qu'il procédait, selon la police, à une transaction de stupéfiants, a priori de la cocaïne, sur la voie publique, note Le Point.

La star était sous l'emprise de l'alcool et de la drogue au moment de son interpellation. Le chanteur n'a pas tout de suite obtempéré aux ordres des policiers, «au point de rechigner à se laisser embarquer dans le véhicule de police».

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Zemmour à Jack Lang: «Vous êtes l’idiot utile des Frères musulmans» - vidéo
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Tags:
cocaïne, Paris, Pete Doherty
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook