France
URL courte
16345
S'abonner

Vendredi 8 novembre, un collégien de 13 ans a été tabassé par plusieurs de ses camarades, près de son établissement de Seine-et-Marne. Quatre d’entre eux sont en garde à vue depuis, et refusent d’expliquer les raisons de cette agression.

Roué de coups par plusieurs de ses camarades, un collégien de 13 ans a reçu 5 jours d’ITT. Les faits se sont produits vendredi 8 novembre, dans l’après-midi, à proximité du collège Parc des Tourelles de Claye-Souilly, en Seine-et-Marne, rapporte Le Parisien. Quatre agresseurs présumés ont été interpellés et sont en garde à vue depuis. Ils sont tous inconnus des services de police.

Les quatre jeunes, âgés de 14 à 16 ans, refusent toujours d’expliquer aux enquêteurs du commissariat de Villeparisis pourquoi ils ont tabassé cet élève après la fin des cours. D’après les informations dont dispose Le Parisien, l’adolescent se trouvait seul face à un groupe d’une dizaine d’élèves, et il aurait été frappé à maintes reprises devant l’établissement qu’il fréquente.

Cette agression est intervenue au lendemain de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, le 7 novembre. D’après les chiffres 2015 du ministère de l’Éducation nationale, 700.000 élèves en France ont été victimes de harcèlement à l’école. Il peut s’agir de violence verbale, physique ou psychologique. Depuis l’apparition et l’utilisation massive des téléphones portables et des réseaux sociaux, le harcèlement se poursuit parfois après les cours, en dehors de l’établissement scolaire, sous forme de cyberharcèlement.

Lire aussi:

Un responsable iranien contaminé au coronavirus
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
école, agression, garde à vue, violences, harcèlement, collège, adolescents
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook