France
URL courte
25333
S'abonner

Des actes de vandalisme ont été commis dans l’église de Tonnay-Charente, près de Rochefort, en Charente-Maritime. Une enquêté a été ouverte.

Une ou plusieurs personnes ont profané le 9 novembre l’église de Tonnay-Charente, située non loin de Rochefort, en Charente-Maritime.

Le tabernacle a été forcé et des hosties ont été répandues par terre. En outre, l’hostie pour l’adoration et le plateau sur lequel elle était installée ont été dérobés. Des plaques de plâtre ont été jetées dans l’allée centrale.

«Cette profanation abjecte est une blessure et une humiliation douloureuses pour l’ensemble des catholiques du diocèse», a déploré Monseigneur Georges Colomb à Sud-Ouest.

«Plus aucun respect!»

Le maire de la commune Éric Authiat a publié des photos des dégâts sur sa page Facebook.

«Plus aucun respect! Lamentable! […] Tout notre soutien à Mr le Curé, au diacre et à l’Équipe pastorale», a-t-il écrit.

Une messe dite «de réparation» aura lieu le 14 novembre en l’église de Tonnay-Charente.

Une enquête a été ouverte en vue d’identifier le ou les auteurs de la profanation.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Tags:
profanation, église, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik