France
URL courte
111228
S'abonner

Plusieurs photos partagées sur les réseaux sociaux montrent les dégâts provoqués par un important séisme survenu lundi 11 novembre peu avant midi près de Montélimar, dans la Drôme. La ville voisine du Teil, en Ardèche, a été la plus touchée.

Le séisme le plus puissant qu'ait connu la France en 16 ans a causé d’importants dégâts dans la ville du Teil en Ardèche. Plusieurs maisons ont été détruites ou fortement endommagées, d’autres, fragilisées, présentent des murs fissurés, indique France Bleu Ardèche.

Le quotidien ajoute que la mairie du Teil a ouvert trois gymnases pour héberger une centaine de personnes, d’autres étant relogées par des proches. Tous les établissements scolaires ont été fermés ce mardi en attendant un diagnostic de sécurité.

Plusieurs photos qui circulent sur les réseaux sociaux montrent des murs écroulés et des toits endommagés par le sinistre.

Sur une vidéo partagée par France Bleu, on voit une vieille bâtisse réduite à l’état de ruine non loin du Teil.

D’importants dégâts ont été constatés sur l’église locale.

​Le séisme, de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter, s'est produit en Ardèche, à 26 km au sud-est de Privas, à 11h52, selon le Bureau central sismologique Français (BCSF) de Strasbourg.

Il a principalement frappé la Drôme et l'Ardèche, notamment Montélimar où une personne a été grièvement blessée dans la chute d'un échafaudage, selon la préfecture de la Drôme.

Trois autres personnes ont été légèrement blessées en Ardèche «suite à une crise de panique», a indiqué sur Twitter le préfet de ce département.

La secousse a été ressentie jusqu'à Saint-Étienne, Grenoble, Lyon, et même dans le sud de la France, mais c'est au Teil, localité limitrophe de Montélimar de plus de 8.500 habitants, que le séisme a fait le plus de dégâts matériels.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tags:
préjudice, France, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook