Ecoutez Radio Sputnik
    Oleg Sokolov lors d'une reconstitution historique

    Poursuivi pour meurtre en Russie, l’historien Sokolov sera-t-il privé de la Légion d’honneur?

    © Sputnik . Kiril Kalinnikov
    France
    URL courte
    Meurtre commis par un historien russe, titulaire de la Légion d'honneur (8)
    650
    S'abonner

    Après que l’historien russe spécialiste de Napoléon a été arrêté pour le meurtre d’une jeune femme de 24 ans, sera-t-il privé de la prestigieuse distinction qui lui avait été remise en 2003? Sputnik a obtenu un commentaire de la grande chancellerie de l’ordre.

    Exclu du conseil scientifique de l’Institut des sciences sociales, économiques et politiques (ISSEP), puis licencié de l’université d’État de Saint-Pétersbourg, l’historien Oleg Sikolov, poursuivi en Russie pour le meurtre de sa compagne et ex-étudiante de 24 ans, sera-t-il privé de la Légion d’honneur qui lui avait été remise en 2003?

    Contacté par Sputnik, la grande chancellerie de l’ordre a expliqué que la Légion d’honneur pouvait être retirée à un étranger pour «un acte contraire à l’honneur ou de nature à nuire aux intérêts de la France».

    Et d’expliquer que les procédures disciplinaires étaient encadrées par le code de la Légion d'honneur.

    «Le conseil de l'ordre, présidé par le grand chancelier de la Légion d'honneur, instruit le dossier de discipline et émet un avis». Ce dernier est ensuite soumis à la décision du grand maître de la Légion d'honneur, le Président de la République. «Il fait, le cas échéant, l'objet d'un décret qui, pour les étrangers, n'est pas publié», a-t-il encore été indiqué.

    Pour les étrangers n'étant pas membres de la Légion d'honneur, la seule peine disciplinaire qui peut être appliquée est le retrait de la décoration. Quant à la procédure elle-même, qui est confidentielle, elle peut prendre plusieurs mois, voire plusieurs années.

    Crime qui a choqué Saint-Pétersbourg

    Oleg Sokolov, 63 ans, spécialiste de Napoléon et professeur à l’université d’État de Saint-Pétersbourg, a été sorti, samedi 9 novembre, des eaux de la rivière Moïka, dans le centre-ville de Saint-Pétersbourg. Dans son sac ont été découverts deux bras d’une femme et une arme à feu.

    À son domicile, les forces de l’ordre ont par la suite découvert la tête et d’autres parties du corps de cette même victime qui a été identifiée comme son ex-étudiante et compagne.

    Sokolov a été placé en garde à vue et a avoué les faits.

    Dossier:
    Meurtre commis par un historien russe, titulaire de la Légion d'honneur (8)

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    Légion d'honneur, France, meurtre, Oleg Sokolov (historien)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik