Ecoutez Radio Sputnik
    Un maillet de juge

    Plainte pour viol contre Darmanin: la justice va réexaminer le non-lieu

    © CC BY 2.0 / Blogtrepreneur
    France
    URL courte
    6410
    S'abonner

    Le non-lieu dans la plainte pour viol déposée contre le ministre de l’Action et des Comptes publics sera réexaminé, a annoncé la Cour de cassation. La plainte pour viol, harcèlement sexuel et abus de confiance avait été déposée en février 2018, mais un non-lieu avait été prononcé six mois plus tard.

    La justice prévoit de revenir sur la validité du non-lieu de 2018 pour le ministre des Comptes publics, selon une décision rendue jeudi par la Cour de cassation et consultée par l'AFP. Gérald Darmanin a été accusé par une femme d'un viol en 2009.

    Un juge d'instruction avait refusé en août 2018 de relancer les investigations après que le parquet de Paris a classé sans suite la plainte de Sophie Patterson-Spatz. Cette dernière avait fait appel de la décision, mais son recours avait été jugé hors délai par la cour d'appel.

    La plus haute juridiction de l'ordre judiciaire a estimé que «la preuve de la notification de l'ordonnance [de non-lieu, ndlr] n'étant pas établie, le délai d'appel n'avait pas commencé à courir» comme prévu au jour de la décision, a noté l’AFP. Cela étant, la Cour de cassation a ordonné à la chambre de l'instruction de réexaminer l'appel.

    Les accusations

    Mme Patterson-Spatz avait déposé en février 2018 une plainte avec constitution de partie civile pour viol, harcèlement sexuel et abus de confiance. Elle accuse Gérald Darmanin de l'avoir violée en 2009 quand elle s'était adressée à lui, qui était alors chargé de mission au service des affaires juridiques de l'UMP, pour tenter de faire annuler une condamnation pour chantage et appels malveillants contre un ex-compagnon.

    Un non-lieu avait été prononcé dans l'affaire de viol en août 2018. Le juge avait considéré que le ministre n'avait pas contraint la plaignante à avoir un rapport sexuel avec lui. Plus tôt, en février, le parquet avait classé sans suite une première plainte dans la même affaire, au terme d'une enquête préliminaire.

    Une deuxième accusatrice, une habitante de Tourcoing où le ministre a été maire, avait porté plainte en affirmant que Gérald Darmanin lui avait demandé des faveurs sexuelles en échange d'un logement. Cette procédure a également été classée sans suite par le parquet de Paris au printemps 2018.

     

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Pour Merkel, Poutine est le «vainqueur» du sommet Normandie à Paris
    Tags:
    viol, plainte, Gérald Darmanin, justice, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik