France
URL courte
506
S'abonner

Un important incendie a éclaté vendredi 15 novembre dans l'usine OscarLab à Bernin, dans l’Isère. Le feu a provoqué de gros dégâts et fait un blessé, mobilisant d’importants effectifs de pompiers, mais n’a pas provoqué de «toxicité particulière».

Un incendie s’est déclaré ce vendredi 15 novembre dans l'entreprise OscarLab située dans la zone industrielle de Bernin, non loin de Grenoble.

L’usine travaille notamment sur des batteries électriques et des solutions d'énergies alternatives.

«Le départ de feu serait dû à la mauvaise manipulation d’une batterie, qui a généré un arc électrique, et provoqué l’incendie de panneaux solaires et batteries au lithium. Une personne a été brûlée aux mains et au visage», a indiqué la préfecture de l’Isère dans un communiqué de presse.

Le blessé a été transporté à l'hôpital et son pronostic vital ne serait pas engagé. En outre, il n’y a aucun autre blessé à déplorer.

Environ 80 sapeurs-pompiers étaient à pied d'œuvre pour éteindre l'incendie en début d’après-midi, a précisé Le Dauphiné libéré, ajoutant que «l'origine accidentelle semble d'ores et déjà établie».

Les salariés des entreprises voisines ont été évacués. L'entrepôt, d’une superficie de 1000 m2, est totalement embrasé et une partie s'est effondrée, a précisé le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l'Isère cité par France Info.

De premières mesures de qualité de l’air réalisées dans le plus proche établissement recevant du public, l’école de Bernin, n'ont pas «conduit à déceler de toxicité particulière», a encore noté le communiqué.

Le site classé ICPE

Les médias précisent que le site est une «installation classée pour la protection de l’environnement» (ICPE), susceptible de créer des risques ou de provoquer des pollutions ou nuisances, mais pas Seveso, ces sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs.

L’entreprise OscarLab a été qualifiée de filiale innovation par le groupe Oscaro lui-même basé à Paris. Un responsable d’Oscaro avait précédemment indiqué au Dauphiné libéré que le groupe s’intéressait «à trois domaines: les véhicules électriques, l’énergie et les capteurs, avec un certain nombre de passerelles entre ces secteurs».

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
blessés, incendie, Isère, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook