France
URL courte
211736
S'abonner

Des policiers de Nogent-sur-Oise ont subi des attaques commises par plusieurs dizaines de personnes cagoulées, le 14 novembre. Pendant deux heures, les agresseurs mettaient le feu à des poubelles, lançaient des projectiles, des cocktails Molotov et des pierres, sur les fonctionnaires.

Des scènes de violences urbaines ont marqué le soir du 14 novembre à Nogent-sur-Oise dans le département de l’Oise, relate Actu17. Alerté à propos d’un feu de poubelle vers 20h30 dans le quartier des Rochers, un équipage de police-secours s’est rendu sur les lieux.

Pris dans un guet-apens

Une vingtaine d’individus encapuchonnés et encagoulés ont attaqué les policiers, jetant des pierres, des projectiles et un cocktail Molotov, a indiqué une source policière citée par le site d’actualité. Les fonctionnaires ont demandé de leur envoyer des renforts, car ils étaient pris dans un guet-apens. Lors des affrontements, deux vitres de la voiture de police ont été cassées.

Peu après, les agresseurs ont bloqué la circulation de la rue Faidberbe, mettant le feu à des poubelles et des arbustes. L’ancien adjoint au maire Djamel Benkherouf a réussi à prendre des clichés de ces incendies volontaires. Ensuite, les malfaiteurs s’en sont pris à un bus qui a été dégradé par des jets de bouteilles en verre, a précisé Actu17.

Les renforts attaqués

Les forces de l’ordre arrivées en renfort ont dû résister pendant deux heures à une cinquantaine de personnes qui ont lancé des cocktails Molotov et des pavés, ainsi que des bouteilles. Répondant à ces violences, les policiers ont tiré avec des lanceurs de balles de défense, et ont fait usage d’une trentaine de grenades lacrymogènes.

Aucun policier n’a été blessé. Les fonctionnaires ne sont parvenus à interpeller aucun des agresseurs. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de la ville, a indiqué le site.

Lire aussi:

Le Pentagone explique le redéploiement de ses troupes en Europe
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
cocktail Molotov, police, violences, Oise
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook