Ecoutez Radio Sputnik
    Violence domestique

    Cinq jeunes filles récompensées pour avoir sauvé une femme et son enfant à Grenoble

    © CC0 / Warren Goldswain
    France
    URL courte
    6273
    S'abonner

    Cinq jeunes filles ont été récompensées du Prix Marin pour être venues en aide à une femme battue l’an dernier. Le prix récompense des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour leurs actes de bravoure.

    Louana Kondo, 18 ans, et ses amies ont reçu, le 14 novembre, à Lyon, le Prix Marin, récompensant chaque année un «héros du quotidien» de la région, rapporte 20 minutes. Il y a moins d’un an, les cinq jeunes filles étaient venues en aide à une femme battue à Grenoble.

    En décembre 2018, elles avaient en effet protégé une femme poursuivie par son compagnon dans la rue. L’homme menaçait notamment de s’en prendre à leur enfant d’un an.

    Les étudiantes expliquent avoir aperçu la femme courir à moitié dénudée et pieds nus. «Son mari est arrivé rapidement, lui courant après. Il était complètement ivre», raconte Louana, citée par le journal. Elles vont alors tenter de le raisonner pendant une demi-heure, en vain.

    «Paniquée, la maman a appelé son avocate. On a compris que son conjoint avait l’interdiction de s’approcher d’elle. Et là, il s’est mis à hurler qu’il allait la tuer et tuer leur bébé», poursuit la jeune fille.

    À ce moment-là, l’enfant du couple se trouvait seul dans leur appartement. Les cinq amies vont se précipiter dans l’immeuble pour le protéger. «On a vu le bébé debout sur le palier, on l’a habillé. On a pris des biberons et ses doudous pour ne pas qu’elle pleure et puis on l’a ramenée à sa maman, qui avait appelé la police».

    Les jeunes filles n’ont toutefois pas témoigné lors du procès de l’agresseur, indique 20 minutes.

    «La maman nous a rappelées en nous disant qu’elle s’était remise avec son époux et que par sécurité, elle ne voulait plus qu’on parle».

    Elles ont par ailleurs décidé de remettre un chèque de 3.000€ à l’association «Solidarité Femmes - Miléna de la Fondation Boissel».

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    prix, Auvergne-Rhône-Alpes, Grenoble, violence domestique, violences conjugales
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik