Ecoutez Radio Sputnik
    photo d'illustration

    Une femme agressée sexuellement en pleine rue par un sans-papiers sauvée par son mari

    © CC0 / fsHH
    France
    URL courte
    248911
    S'abonner

    Après avoir remarqué un individu suspect derrière elle dans une rue de Lyon, une femme a décidé d’appeler son mari pour le prévenir. Soudain, le poursuivant s’est emparé de son portable avant de tenter de la violer. La police et son conjoint sont arrivés sur place à temps pour procéder à l’interpellation du criminel.

    Un homme a été interpellé après avoir tenté de violer une femme d’une cinquantaine d’années qui a réussi à appeler son mari avec son téléphone portable pour le prévenir, rapporte Le Progrès. L’agression s’est produite dimanche 17 novembre au matin vers 6h30, à Lyon.

    Selon le quotidien, la femme marchait dans les rues en bas des pentes de la Croix-Rousse, quand un homme a commencé à la suivre. Après avoir aperçu l’individu suspect, elle a décidé d’appeler son mari pour le prévenir, avant que le malfaiteur n’arrache son portable et prenne la fuite.

    D’après le média, en voulant récupérer son téléphone, la femme s’est mise à poursuivre l’individu. L’agresseur s’est alors arrêté et s’est retourné vers elle. Il a tenté de la violer, en la forçant à se coucher dans la rue, avant de baisser son pantalon et de s’allonger sur elle.

    Cependant, le mari de la victime, accompagné par les forces de l’ordre qu’il avait alertées, est parvenu à retrouver la trace de sa femme et du malfaiteur et à les retrouver. Ils ont réussi à empêcher l’agresseur de commettre son crime.

    Le suspect, sans papier, a ainsi été interpellé et placé en garde à vue. Le quotidien indique qu’il a déclaré aux enquêteurs avoir 17 ans.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    interpellation, agresseur, viol, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik