France
URL courte
12018
S'abonner

L’évacuation du camp de migrants de la porte d’Aubervilliers à Paris aurait été annulée au dernier moment à cause du manque d’effectif des forces de l’ordre prévues pour encadrer l’opération. Des associations d’aides aux migrants ont témoigné des faits.

Prévue à l’initiative de la préfecture de région, une tentative d’évacuation d’une partie des migrants de la porte d’Aubervilliers aurait échoué en raison du manque d’effectif, rapporte France Bleu. Les faits se sont produits jeudi 21 novembre au matin.

Annulation de l’évacuation «au dernier moment»

«Évacuation annulée au dernier moment», alerte le collectif Solidarité migrants Wilson sur son compte Facebook. «Les dix bus de la préfecture de région et les deux de la Ville de Paris viennent de partir à vide!», déclarent les bénévoles.

Ces véhicules devaient prendre en charge des «centaines de personnes» évacuées, près de 500, qui vivent dans ce camp. Celui-ci, avec plus de 2.000 migrants, est désormais le plus gros de Paris après l’évacuation des 1.600 personnes du camp de la porte de la Chapelle début novembre.

Un membre d’une autre association, Utopia 56, a indiqué au média qu’«il y avait une rumeur de démantèlements, sauf que l’organisation, c’était du grand n’importe quoi».

Le manque d’effectif des policiers

D’après le bénévole, les représentants de la préfecture se sont rendus sur place, mais il n’y avait pas de fonctionnaires pour guider l’évacuation

Selon lui, il y avait seulement «quelques policiers municipaux mais pas un vrai dispositif pour pouvoir cadrer les choses, on n’a rien compris!».

 «Beaucoup de monde voulait monter mais les bus sont repartis à vide», témoigne-t-il.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
L'épidémie de Covid-19 repart à la hausse en France avec plus de 12.800 nouveaux cas
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
Tags:
annulation, camp de migrants, évacuation, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook