France
URL courte
4725
S'abonner

Cette «mauvaise blague» peut lui coûter cher. Venue pour assister à un concert de rap, cette femme a été palpée à un contrôle de sécurité. Elle a alors ouvert sa veste, sous laquelle se trouvait une ceinture d’explosifs factice, et a dit «Boum!».

Une femme n’a pas réussi à passer le contrôle de sécurité à cause d’une fausse ceinture d’explosifs dissimulée sous sa veste, rapporte La Provence. Les faits se sont produits mardi 19 novembre au soir.

Selon le quotidien, les spectateurs venus assister au concert du rappeur français Rilès se sont massés à l’entrée de la première zone de filtrage du Dôme de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. La femme en question s’est présentée devant un agent de sécurité pour qu’il puisse procéder à sa palpation.

Une mauvaise blague

Une source policière, citée par le média, a témoigné: «Et là, elle n'a rien trouvé de mieux que d'ouvrir sa veste sous laquelle elle portait un simulacre de ceinture d'explosifs et de dire "Boum!"».

En se référant à ses sources, le média indique qu’après sa «mauvaise blague» elle a pris la fuite

En état de choc, l’employé de sécurité n’a pas tenté de l’arrêter. En outre, il n’a averti les forces de l’ordre que le lendemain.

Une enquête a été ouverte.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
Tags:
blague, ceinture d'explosifs, concert, Marseille, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook