France
URL courte
44311
S'abonner

En réponse au «piratage» d’une enquête de Valeurs actuelles, Thierry Devige du Rassemblement national a publié sur Twitter la liste des journalistes de Quotidien accompagnée de leurs adresses électroniques et de leurs numéros de téléphone.

En soutien au magazine Valeurs actuelles dans son conflit avec l’émission Quotidien, Thierry Devige, tête de liste Rassemblement national à l’élection municipale de Champigny-sur-Marne, a publié des coordonnées de journalistes de Quotidien sur Twitter.

«Voici les coordonnées professionnelles de ces délinquants», a écrit le candidat, invitant les internautes à agir. Or, son message n’est pas resté longtemps en ligne: «On m’a demandé de retirer mon tweet car il enfreindrait les règles de confidentialité du réseau», a déclaré M.Devige dans un entretien au magazine Capital.

Après la suppression de son premier tweet, Thierry Devige en a publié un nouveau à caractère similaire: «En attendant vous pouvez toujours pourrir les adresses mails de Yann Barthès», a-t-il lancé en ajoutant les adresses publiques de Bangumi, la boîte de production du journaliste.

«La réponse du berger à la bergère»

Pour le candidat, la diffusion de données professionnelles des journalistes «est la réponse du berger à la bergère» après la diffusion «pirate» par Yann Barthès d’une enquête de Valeurs actuelles intitulée La tyrannie des bien-pensants et visant explicitement le présentateur et son équipe.

Dans une publication sur Instagram avec un lien de téléchargement, Yann Barthès avait appelé à ne pas acheter l'hebdomadaire et à consulter gratuitement le dossier lui étant consacré, provoquant ainsi la colère du magazine.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Tags:
Yann Barthès, données personnelles, piratage, France, Quotidien (émission TV), Rassemblement national (RN), Valeurs actuelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook