France
URL courte
311057
S'abonner

Vendredi 22 novembre, une bombe artisanale a explosé dans la cour du collège Denis-Diderot de Massy en fin de récréation sans faire de victimes, une autre a été retrouvée dans le sac à dos d’un élève. Une enquête est en cours.

Une bombe artisanale, apparemment composée d'acide chlorhydrique et d'aluminium, a explosé dans la cour du collège Denis-Diderot de Massy (Essonne) vendredi 22 novembre, rapporte Le Parisien.

Suite à la demande de la principale de l’établissement de contrôler les affaires de tous les collégiens présents, un autre engin explosif a été retrouvé dans le sac d’un élève.

Selon le quotidien, celui-ci a été placé en garde à vue et une enquête est en cours.

Établissement «globalement sans problème»

Le maire de Massy, Nicolas Samsoen, a déploré la façon dont le collège avait fait l’actualité, tout en saluant la réaction du personnel enseignant. Il a indiqué qu’en dépit de certaines difficultés, l’établissement était «globalement sans problème» et s’est interrogé sur la facilité de se renseigner sur Internet sur la fabrication d’un mélange détonnant.

«Ce genre de comportement inacceptable et potentiellement très dangereux peut hélas arriver partout. C'est assez effrayant», a signalé M.Samsoen, cité par le journal.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Tags:
explosion, bombe artisanale, collège, Essonne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook