Ecoutez Radio Sputnik
    Poney (image d'illustration)

    Un poney sauvagement égorgé dans un camping des Pyrénées-Orientales - photo

    © CC0 / LUM3N / Poney
    France
    URL courte
    27380
    S'abonner

    Les gendarmes ont interpellé quatre ressortissants roumains accusés d’avoir sauvagement égorgé un poney à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. L'enquête est en cours pour déterminer les causes de cet acte cruel.

    Le drame s’est déroulé dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 novembre dans un camping situé à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Selon les premiers éléments de l’enquête, au moins quatre individus d'origine roumaine occupant des bungalows dans le camping se seraient introduits chez une voisine, qui recueille plusieurs animaux, pour en extraire un poney âgé de 11 ans, rapporte France 3 Occitanie.

    Apres avoir amené l’animal jusqu'à leur emplacement dans le camping, ils l'auraient battu à mort avant de l’égorger.

    ​Alertés par des ouvriers logés à proximité, les gendarmes se sont rendus sur place pour constater le massacre et procéder à l’arrestation de deux personnes présentes sur les lieux. Deux autres individus impliqués ont été interpellés quelques heures plus tard, juste avant la frontière espagnole.

    Un acte de cruauté inqualifiable

    La propriétaire du poney et l'une de ses amies se sont plaints auprès du quotidien régional L’Indépendant: «C'est inimaginable, ce poney paisible, qui était extrêmement sociable, est mort dans d'atroces souffrances. C'est un acte de cruauté inqualifiable. Il faut que les auteurs de cette barbarie soient punis».

    Le vétérinaire qui a examiné l’animal a indiqué que le poney avait été égorgé de façon très violente et sauvage.

    Parmi les quatre personnes interpellées et placées en garde à vue à la gendarmerie d'Argelès, deux ont été relâchées. L'enquête se poursuit.

    Lire aussi:

    Seine-Saint-Denis: un homme muni d’un couteau crie en pleine rue «Allahu akbar» et meurt après s'être fait interpeller
    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    Retraites: Macron et Philippe ont-ils bafoué la Constitution en laissant Delevoye au gouvernement?
    Tags:
    Argelès-sur-Mer, Pyrénées-Orientales, France, poneys
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik