France
URL courte
2412824
S'abonner

Les automobilistes de la région Île-de-France risquent d’être victimes d’arnaqueurs ayant fait leur apparition sur les routes récemment. Ces escrocs simulent une panne sèche et soutirent ainsi de l’argent à ceux qui viennent les aider.

Une escroquerie surnommée «l’arnaque à l’or» ou encore «la panne bulgare», apparue d’abord dans l’est de la France, a été récemment remarquée sur les routes d’Île-de-France. Un cas de cette arnaque a été signalé à proximité d’Orsay vendredi 22 novembre, relate Actu.fr.

Selon le média, cette technique commence par une simulation de panne sèche. Un automobiliste s’arrête au bord de la route, relève le capot de sa voiture et allume les feux de détresse. Ensuite, l’escroc présumé attend qu’un individu bien intentionné décide de venir lui proposer son aide pour qu’il puisse lui déclarer qu’il n’a plus d’essence dans son réservoir et surtout qu’il n’a plus d’argent pour le remplir.

Une récompense inutile

Les forces de l’ordre ont indiqué que ces arnaqueurs proposent souvent à leurs «sauveurs» des billets d’origine étrangère ou des bijoux en compensation.

«Ils indiquent être prêts à les échanger contre des euros, expliquent les fonctionnaires. Toutefois, l’argent présenté et les bijoux n’ont aucune valeur».

D’après le site d’information, les escrocs sont souvent accompagnés de femmes et d’enfants pour que la scène semble plus crédible. En outre, ils invitent la victime présumée à se rendre devant un distributeur d’argent pour effectuer une transaction.

Comment éviter cette arnaque

La source policière conseille d’arrêter l’échange et de prévenir les forces de l’ordre si tout se passe selon ce scénario.

«Cette technique éprouvée est une pure arnaque dans la mesure où un automobiliste en panne d’essence demande le plus souvent d’être accompagné vers la station-service la plus proche et non pas vers un distributeur», a-t-elle ajouté.

Les policiers recommandent d’être prudent et attentif pour ne pas se faire avoir par ces arnaqueurs.

On précise que dans la plupart des cas, «ceux-ci se trouvent sur des axes secondaires ou sur des sorties de voies rapides», soulignent-ils.

Lire aussi:

Сoronavirus: un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation
«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Tags:
police, escroc, véhicule, arnaque, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik