Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats français au Mali

    «Il faut créer les conditions pour que nous puissions partir» du Mali, affirme Alexis Corbière

    © AFP 2019 STEPHANE DE SAKUTIN
    France
    URL courte
    13105
    S'abonner

    Le député La France insoumise Alexis Corbière a préconisé le départ des militaires français du Mali. Cette déclaration prononcée le 27 novembre en direct sur BFM TV et RMC intervient deux jours après la mort de 13 soldats dans ce pays africain.

    Invité de Jean-Jacques Bourdin ce 27 novembre, pour BFM TV et RMC, le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière a donné son avis quant à la présence des militaires français sur le sol malien.

    «Je ne crois pas que du jour au lendemain nous pourrons en partir, ce serait folie […]. Par contre, je pense qu'il faut le plan politique de ce que nous faisons là-bas et créer les conditions pour que nous puissions partir», a déclaré le député, qui est aussi membre de la commission de la Défense à l'Assemblée nationale et vice-président du groupe d'amitié France-Mali.

    «Quand on engage la vie de soldats français, qui risquent leur vie pour le drapeau, qui risquent leur vie pour la nation, je veux pouvoir regarder les familles dans les yeux et leur dire, voilà pourquoi votre fils ou votre fille est mort», a ajouté Alexis Corbière.

    Il a également souligné que les forces armées françaises devaient «avoir notre soutien dans le sens où elles risquent leur vie».

    Treize militaires français tués

    Lors d’une opération de combat contre des djihadistes, deux hélicoptères, un Tigre et un Cougar, sont entrés en collision le 25 novembre dans le sud du Mali, causant la mort de 13 militaires français.

    C’est le plus lourd bilan humain essuyé par les militaires français depuis le début de leur déploiement au Sahel en 2013, et l'une des plus grandes pertes de l'armée française depuis l'attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983, qui avait fait 58 morts.

    La tragédie a eu lieu dans le Liptako, dans la région de Ménaka, aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, où la force antijihadiste française Barkhane mène régulièrement des opérations contre les groupes armés, dont Daech* au Grand Sahara (EIGS).

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    Alexis Corbière, soldats, Mali, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik