France
URL courte
231117
S'abonner

Le Président de la République française est ouvert à la proposition russe d’imposer un moratoire sur le déploiement de missiles à courte et moyenne portée en Europe, informe le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) en se référant à une lettre de M.Macron à M.Poutine dont il a eu connaissance en exclusivité.

Dans une lettre adressée à son homologue russe, Emmanuel Macron s’est dit prêt à examiner la proposition de la Russie d'imposer un moratoire sur le déploiement de missiles à courte et moyenne portée en Europe, dévoile en exclusivité le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

Comme il ressort de cette lettre, la proposition du Kremlin mérite d'être examinée de près, estime M.Macron. À cette fin, le Président français suggère que des discussions bilatérales et multilatérales aient lieu avec d’autres États.

Il a en outre souligné que des mesures de contrôle crédibles, fortes et réciproques devraient être établies, indique le quotidien allemand.

Dans le courant de la même journée, lors d’une rencontre à Paris avec le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, Emmanuel Macron a annoncé que la France n’avait pas accepté le moratoire proposé par Moscou.

Proposition de Vladimir Poutine

Auparavant, Vladimir Poutine avait proposé aux dirigeants de plusieurs dizaines de pays, dont les membres de l’Otan, d’imposer un moratoire sur le déploiement de missiles à courte et moyenne portée en Europe.

Selon le journal russe Kommersant, le message avait été également envoyé à la haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, et au secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. L’Otan a confirmé avoir reçu la lettre sans toutefois l’avoir prise au sérieux.

«Mort cérébrale» de l’Otan

Lors de son entretien à The Economist, le Président français, qui avait précédemment prôné la création d’une armée européenne, a déclaré que l’Otan était en état de «mort cérébrale».

Il a expliqué ceci par le désengagement américain à l’encontre de ses alliés de l'Alliance et du comportement de la Turquie, elle aussi membre de l’organisation. D’après Emmanuel Macron, «ce qu’il s'est passé est un énorme problème pour l'Otan». Il faut «clarifier maintenant quelles sont les finalités stratégiques de l'Otan», a-t-il insisté.

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
lettre, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook