France
URL courte
121422
S'abonner

La police nationale a connu un nouveau drame. Affecté au commissariat de la commune du Bouscat, un fonctionnaire père de deux enfants a décidé de mettre fin à ses jours.

Un nouveau suicide dans les rangs de la police nationale est à déplorer, rapporte Police Nationale 33 sur son compte Twitter. Le drame s’est produit dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 novembre au Bouscat, en Gironde.

Le policier était affecté au commissariat de la commune du Bouscat, au sein de Bordeaux Métropole, d’après l’Union des policiers nationaux indépendants (UPNI).

Selon Actu17, ce fonctionnaire de 43 ans a mis fin à ses jours à son domicile. Il laisse derrière lui sa femme et ses deux enfants âgés d’une dizaine d’années.

Les chiffres de 2018 et 2019

Depuis le début de l’année, 54 cas de suicides parmi les policiers ont été recensés. En outre, le nombre de militaires ayant mis fin à leurs jours serait de 17 depuis le début de l’année en cours.

En 2018, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, 35 policiers et 33 gendarmes s’étaient donné la mort.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
suicide, gendarmerie, police, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook