Ecoutez Radio Sputnik
    Yannick Jadot

    La demande de Yannick Jadot d’observer une minute de silence au Parlement européen fait polémique

    © REUTERS / Christian Hartmann
    France
    URL courte
    18235
    S'abonner

    La proposition faite par l’eurodéputé EELV Yannick Jadot d’observer lors d’une séance au Parlement européen une minute de silence pour les militaires français tués au Mali et la réaction du président du Parlement sont vivement discutées dans la presse ce jeudi. De nouveaux détails font la lumière sur cette histoire.

    Yannick Jadot a fait parler de lui ce jeudi 28 novembre. La raison en est son intervention de mercredi au cours d’une séance plénière au Parlement européen. Comme le montre une vidéo, il a notamment proposé d’observer une minute de silence pour rendre hommage aux militaires français tués lundi au Mali.

    «Monsieur le président, chers collègues... Il y a deux jours [lundi, ndlr], 13 militaires français ont trouvé la mort dans une opération de lutte contre le terrorisme. Et ce Parlement n'a pas eu l'occasion d'honorer leur sacrifice par une minute de silence. Donc, je vous propose, monsieur le président, d'avoir une minute de silence et que tous nos collègues se lèvent pour nos soldats qui se sont sacrifiés au Mali», a lancé Yannick Jadot.

    Toutefois, la réaction du président du Parlement David Sassoli à cette proposition de l’eurodéputé écologiste a été suivante:

    «Un instant. Monsieur Jadot, vous n'étiez peut-être pas là hier, dans l'hémicycle, nous avons salué la mémoire de ces militaires tombés au Mali. Peut-être étiez-vous distrait, peut-être étiez-vous absent. Mais notre assemblée a déjà rendu hommage à ces militaires tombés au Mali.»

    Évidemment, M.Jadot a voulu s’expliquer mais M.Sassoli lui a refusé la parole:

    «Non, non, je ne vous donne pas la parole. Un instant», a-t-il poursuivi.

    Avant de conclure:

    «Cependant, puisque c'est le sentiment partagé par tous les parlementaires, je vous invite à cette minute de silence.»

    «Manipulation»

    Il est à noter que, sur son compte Twitter, M.Jadot a publié mercredi une vidéo de son intervention.

    D’ailleurs, la séquence ne montrait pas la réponse du président du Parlement, ce qui a engendré des critiques de la part des internautes dont plusieurs ont publié la version intégrale de la vidéo en l’accompagnant de commentaires comme: «honte», «mensonge» ou «manipulation».

    La réaction de Yannick Jadot

    Ce jeudi 28 novembre, Yannick Jadot a répondu sur Twitter au reproche que lui avait formulé M.Sassoli. Il a notamment indiqué qu’il était présent lors de la séance de mardi et qu’il n’y avait pas eu de minute de silence.

    À son tour, un conseiller de l'eurodéputé LR François-Xavier Bellamy a indiqué au magazine Valeurs actuelles que la minute de silence avait été respectée mais qu’elle avait eu lieu devant l'hémicycle juste avant la séance plénière lors de laquelle M.Jadot fait sa proposition.

    «Juste avant le numéro de Yannick Jadot en séance plénière, hier [mercredi, ndlr], nous avions organisé une minute de silence devant l'hémicycle: tous les groupes politiques et toutes les nationalités étaient conviées par la délégation, mais les Verts ne voulaient pas y participer et seuls quelques élus sont finalement venus», a-t-il confié.

    Des élus écologistes donnent leur version

    Une série de tweets, publiés sur le compte Twitter d’Europe écologie, soulignent que les propos de M.Sassoli, suggérant que la minute de silence avait eu lieu mardi, étaient faux, car ce jour-là le président du Parlement avait seulement fait «une déclaration rendant hommage aux soldats mais aucune minute de silence».

    Toujours selon les élus écologistes, M.Bellamy a effectivement organisé une minute de silence en dehors de l'hémicycle mercredi après que le président du Parlement n’a pas satisfait la demande de plusieurs députés de rendre hommage aux militaires lors de la séance plénière. Tout de même, face au refus de M.Sassoli, les élus écologistes ont décidé de l’interpeller directement en séance avant les votes ce qui a été finalement fait par M.Jadot.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Végane depuis cinq ans, elle mange de la viande et s’étonne des résultats
    Tags:
    David Sassoli, Parlement européen, Mali, Europe Ecologie les Verts (EELV), Yannick Jadot
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik