France
URL courte
72714
S'abonner

À l’occasion du Black Friday, des militants écologistes se sont rassemblés tôt vendredi matin devant le siège français d'Amazon à Clichy, en banlieue de Paris. D’autres actions contre le «commerce majeur» sont prévues dans la journée.

De nombreux militants se mobilisent ce vendredi 29 novembre pour dénoncer, à l'occasion du Black Friday, la surconsommation et ses conséquences écologiques. Les membres d’Extinction Rebellion (XR) et de Youth for Climate prévoient plusieurs actions à Paris ainsi que dans une trentaine de villes.

Les militants écolos investissent les 4 Temps

Sit in devant le siège d'Amazon

Plusieurs dizaines de militants d’Attac ont organisé un sit in ce 29 novembre devant le siège d'Amazon à Clichy, en banlieue parisienne. Réunis notamment à l'appel d'Attac et Greenpeace pour cette action présentée comme «non violente et joyeuse», les manifestants ont déroulé des banderoles hostiles au géant du commerce en ligne avant de s'assoir devant le siège de l'entreprise aux cris de: «On dit stop au Black Friday et son impunité!».

Un entrepôt d'Amazon bloqué

Jeudi 28 novembre, des dizaines de militants de mouvements écologistes ont brièvement bloqué un centre de distribution du géant Amazon en région parisienne. Entre 50 et 100 militants des groupes ANV-COP21 et Amis de la Terre ont ainsi installé des bottes de paille et formé des barrages humains devant le centre de Brétigny-sur-Orge (Essonne).

Ils ont été délogés après environ deux heures d'action par les forces de l'ordre, lesquelles n'ont pas fait usage de gaz lacrymogènes.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Liban: avec l’arrivée en grande pompe du pétrole iranien, le jour de gloire du Hezbollah?
Tags:
Amazon, ATTAC France, écologie, consommation, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook