France
URL courte
567
S'abonner

Le Service départemental d’incendie et de secours des Hautes-Pyrénées (SDIS 65) ainsi que la gendarmerie appellent la population à la vigilance après que 20 vestes de pompiers ont été dérobées chez un fournisseur. Ils préviennent que des malfrats pourraient tenter de vendre des calendriers 2020, particulièrement aux personnes vulnérables.

Un fournisseur du Service départemental d’incendie et de secours des Hautes-Pyrénées (SDIS 65) s’est fait voler 20 vestes de pompiers. Cette information a été annoncée sur le compte Facebook du SDIS 65, jeudi 28 novembre.  

Des escroqueries éventuelles

En fin de semaine dernière, un message d’alerte de la gendarmerie de Trie-sur-Baïse a également été adressé aux élus et à la population en lien avec ce vol.

Les forces de l’ordre ont indiqué que des individus mal intentionnés pourraient tenter de se faire passer pour des pompiers en tournée de vente de calendriers.

«En cette période de vente de calendriers et d’appels à la générosité, des individus peu scrupuleux peuvent utiliser ces effets pour commettre des abus de confiance et/ou des vols au préjudice de personnes âgées ou vulnérables», explique le message de la gendarmerie.

À cette occasion, le SDIS tient à préciser que ces uniformes ne sont pas adaptés à la vente des calendriers à laquelle procèdent les vrais pompiers.  

Les soldats du feu appellent ainsi la population à la vigilance en demandant de prévenir le SDIS 65 ou les forces de l’ordre en cas de rencontres avec des individus les portant.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
Tags:
gendarmerie, pompiers, vol, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik