France
URL courte
455429
S'abonner

Pour dénoncer le Black Friday et les conséquences climatiques de la surconsommation, des militants écologistes ont mené des actions contre le géant mondial du commerce en ligne Amazon. Près de Lyon, un camp de ces militants a été délogé par les forces de l’ordre, comme en témoignent les séquences postées en ligne.

À Saint-Priest, près de Lyon, une centaine de militants écologistes ont brièvement bloqué le 29 novembre deux entrées d’un entrepôt Amazon pour dénoncer les conséquences climatiques de la surconsommation.

Le camp des écologistes a été évacué par les forces de l’ordre, a annoncé la police et les organisateurs. Partagées sur Twitter, les images ont été vues des milliers de fois.

Sur les séquences, les forces de l’ordre, équipées de casques, de gilets pare-balles et de boucliers, attrapent les militants et les traînent. D’autres images témoignent du recours au gaz lacrymogène.

Il s’agissait d’actions organisées par Youth for Climate Lyon, Lyon Climat et Extinction Rebellion.

Actions dans d’autres villes en France

À Bordeaux, les militants se sont fait déloger d’un Apple Store par la police, qui leur a donné des coups de matraques comme en témoignent les vidéos filmées sur place.

À Toulouse, une action contre un magasin Primark a été tenue pour dénoncer «l'industrie textile qui est la 2ème industrie la plus polluante.» 

À Caen, des centaines de lycéens se sont mobilisés contre le Black Friday.

Des blocages ont également eu lieu à Paris:

 

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Tags:
Amazon, protection de l'environnement, écologie, militants, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik