France
URL courte
5516
S'abonner

Un étudiant français de 19 ans «a mis fin à ses jours» mercredi sur le campus d'une école de commerce, Kedge Business School, a annoncé la direction de cet établissement situé à Talence, près de Bordeaux.

Un étudiant s’est suicidé à Bordeaux en se défenestrant du sixième étage, rapporte l’AFP.

«Un de nos élèves de 2e année du programme EBP (European business program) a mis fin à ses jours sur le campus», a annoncé dans un communiqué cette école, évoquant une «terrible tragédie».

Les pompiers ont confirmé à l'AFP avoir été appelés peu avant 11H00 «pour une chute depuis le 6e étage» d'un bâtiment du campus. Le jeune homme «est décédé sur place malgré une tentative de réanimation des équipes du Smur», ont-ils précisé.

«On n'est absolument pas dans un contexte à la lyonnaise avec quelqu'un qui a des difficultés économiques», a précisé à l'AFP le directeur de la communication Xavier Lorenzo.

Une cellule psychologique a été mise en place sur le campus et par téléphone pour ses amis étudiants notamment qui se trouvent à l'étranger, selon l'école. Les cours ont été suspendus.

Cette école supérieure de commerce compte à Talence 6.000 étudiants sur un total de 13.000 répartis sur ses quatre campus (avec Marseille, Toulon et Paris). Elle est également présente en Chine et au Sénégal.

Kedge Business School est née de la fusion de deux écoles de commerce à Bordeaux et Marseille.

Immolation à Lyon

Précédemment, un jeune homme s’est immolé par le feu à Lyon, s’infligeant ainsi de graves blessures. Il avait adressé une lettre à ses proches où il évoquait ce qui le poussait à passer à l’acte. Notamment des difficultés financières et les incertitudes créées par des personnalités politiques, tel Emmanuel Macron, ainsi que par l’Union européenne.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
De mystérieux objets célestes circulaires intriguent des astronomes
Tags:
Bordeaux, université, suicide, étudiants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook