France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)
16344
S'abonner

Comme pour l’acte 20 des Gilets jaunes, la police pourrait recourir si besoin à des lanceurs d’eau potentiellement létaux pour maintenir l'ordre lors de la manifestation du 5 décembre. Cette information a été confirmée par la préfecture de police. Le syndicat Unité SGP Police FO en dénonce l’usage, car il nécessite une formation.

La police pourrait avoir recours à des lanceurs d’eau portatifs, qui deviendraient létaux à moins de cinq mètres, empruntés aux pompiers pour assurer la sécurité de la manifestation contre la réforme des retraites ce jeudi 5 décembre. Le policiers chargés de les utiliser «n’ont reçu aucune formation et s’inquiètent des conséquences juridiques pesant sur eux en cas de blessé ou de mort», indique la publication du syndicat France Police-Policiers en colère qui demande de communiquer sur ces lances et de démentir les informations si elles ne sont pas exactes.

Contacté par 20 Minutes, le syndicat France Police a confirmé: «Un policier a été "réquisitionné" pour une "micro-formation", le 2 décembre, au cours de laquelle des pompiers lui ont montré comment allumer une motopompe et l’éteindre, sans lui fournir de doctrine d’emploi dans le cadre du maintien de l’ordre.»

Selon le quotidien, le syndicat a également appris que cette lance était extrêmement puissante, car elle est normalement utilisée pour casser des murs de feu lors des incendies.

Quant à la préfecture de police, elle a confirmé plus tard au quotidien le recours à un tel matériel:

«En effet, des motopompes vont être intégrées au dispositif. Les engins seront raccordés à des bouches à incendie et utilisés sur ordre par des policiers formés à leur usage, leur but étant de repousser les manifestants hostiles.»

Comme en avril 2018 lors de l’acte 20 des Gilets jaunes, l’utilisation des motopompes est dénoncée par le syndicat Unité SGP Police FO. Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat, a confié au quotidien que «l’usage de tout appareil à eau demande une véritable formation aux policiers, puisqu’il s’agit d’un usage bien particulier de l’appareil, auquel ils ne sont pas habitués contrairement à nos collègues CRS avec leur canon à eau.»

La grève générale du 5 décembre

Une grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites a lieu ce 5 décembre dans toute la France. Les autorités sont préoccupées par la mobilisation, car ils craignent une convergence des luttes. Ainsi, policiers, cheminots, personnels hospitaliers, enseignants et même pompiers ont été appelés par plusieurs syndicats à venir joindre la mobilisation.

Cette réforme vise à transformer le système actuel des retraites par un système universel par points. Selon la déclaration d’Emmanuel Macron lors d’un entretien diffusé le 28 octobre par RTL, il compte «aller au bout de cette réforme» et qu’il n'aura «aucune forme de faiblesse ou de complaisance» face aux mobilisations même si cette réforme venait à le rendre «impopulaire».

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
réforme des retraites, gilets jaunes, manifestation, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook