France
URL courte
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)
13355
S'abonner

En déplacement à Marseille ce 5 décembre, Jean-Luc Mélenchon a réagi à la mobilisation nationale et a pointé du doigt le préfet Didier Lallement pour son organisation de la ville de Paris, en cette journée de grève générale.

La mobilisation continue ce jeudi 5 décembre, la France entière est touchée, les manifestants inondent les villes françaises. Selon les chiffres officiels, 450.000 personnes ont défilé, sans compter Paris où la CGT annonce 250.000 manifestants. La capitale, qui a connu le plus de tensions, a été la cible de Jean-Luc Mélenchon, et plus précisément le préfet de Paris, Didier Lallement, qu’il a accusé «d’avoir organisé le désordre et la pagaille» devant la presse à Marseille.

«L’irresponsabilité du Préfet qui ne comprend pas qu’il est là pour protéger le droit de manifester, pas pour empêcher les gens de manifester, c’est une liberté constitutionnelle.»

La tête de liste de La France insoumise a ajouté que dans tout le pays, la mobilisation «est très bonhomme». Sur Twitter, il dénonçait encore «la méthode nulle» du préfet à Paris, seule ville, selon lui, qui a connu violences et gaz lacrymogènes.

 

Dossier:
Grève générale contre la réforme des retraites en France (170)

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
Didier Lallement, France, Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook