France
URL courte
28139
S'abonner

Malgré la mobilisation dans de nombreuses villes de France contre la réforme des retraites jeudi 5 décembre, le ministère de l’Économie a posté un message prodiguant des conseils pour bien choisir son champagne. Après avoir provoqué la polémique sur les réseaux sociaux, cette publication a été supprimée par Bercy.

Tandis que les Français sont descendus dans les rues pour une grève d’ampleur à Paris et dans de nombreuses villes du pays jeudi 5 décembre, le ministère de l’Économie et des Finances a publié un message sur son compte Twitter. Il y prodiguait des conseils pour «bien choisir et conserver (son) champagne», rapporte BFM TV. Cette publication a provoqué la polémique sur les réseaux sociaux.

 «Les fêtes de fin d'année approchent, suivez nos conseils pour bien choisir et conserver votre champagne», peut-on lire dans ce message en décalage avec la mobilisation générale.

Sur Twitter, certaines personnes ont posté des réactions indignées. Le porte-parole du PCF, Ian Brossat, a également exprimé son opinion.

Outre cette prise de position politique, de nombreux twittos ont exprimé leur mécontentement.

Réaction du ministère de l’Économie

Après que cette publication a provoqué la polémique sur les réseaux sociaux, le ministère l’a supprimée de son compte Twitter.

Manifestations du 5 décembre

Selon le ministère de l’Intérieur, les manifestations interprofessionnelles contre la réforme des retraites qui ont eu lieu jeudi 5 décembre en France ont réuni près de 806.000 personnes.

Pourtant, la CGT parle de 1,5 million de manifestants répartis sur plus de 250 manifestations.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
Tags:
publication, grève, ministère français de l'Économie et des Finances, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook