France
URL courte
193530
S'abonner

Un drone «tactique» de 18 mètres d'envergure et de plus d'une tonne s'est écrasé vendredi soir près de la base aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône), sans faire de victimes et pour une raison encore inconnue, a appris l'AFP samedi auprès du constructeur Safran.

Le «Patroller» s'est crashé vendredi à Saint-Mitre-les-Remparts, à 15H58, au cours d'un vol de «réception industrielle» mené à partir de la base aérienne 125 d'Istres, explique dans un communiqué le groupe Safran.

«Aucune victime n'est à déplorer. La zone où s'est écrasé l'engin a été immédiatement mise en sécurité par les unités spécialisées de la base aérienne», précise-t-il, confirmant une information initiale de La Provence.

Des investigations sont en cours pour déterminer les causes de cet accident.

L'armée de terre doit recevoir quatorze drones et cinq stations de contrôle à partir de 2020, selon Safran.

Les drones tactiques effectuent des missions d'observation et de reconnaissance pour le compte de soldats déployés au sol.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
crashs, drone, Bouches-du-Rhône, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook