France
URL courte
11436
S'abonner

La police a eu recours à un lanceur de balles de défense (LBD) afin de maîtriser un octogénaire qui, après un «différend» avec la Poste, s’est présenté avec des armes blanches dans l’un de ses bureaux de Grenoble.

Les forces de l’ordre ont interpellé le 12 décembre un homme de 82 ans armé de couteaux qui a menacé les clients et les employés d’un bureau de la Poste à Grenoble, selon France 3.

Comme l’a précisé la police, un différend commercial avec la société est à l’origine de son comportement violent. L’épisode s’est déroulé dans des locaux de l’avenue Paul Cocat.

Un tir de LBD pour le neutraliser

C’est vers 17h que les policiers de la Brigade spécialisée de terrain et de la Brigade anti-criminalité sont intervenus. Les policiers ont fait usage d’un lanceur de balles de défense (LBD) pour neutraliser l’octogénaire, en le blessant à l’abdomen. Abandonnant ses couteaux au sol, l’homme s’est rendu aux forces de l’ordre.

Plainte et interpellation

Les pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour s’occuper de l’homme blessé au front. Cependant, son état n’a pas nécessité d’hospitalisation. Il sera prochainement entendu sur ces faits.

La directrice de la Poste a déposé une plainte, le bureau où l’incident a eu lieu restera fermé jusqu’au 16 décembre.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Un expert en cybersécurité exhorte à supprimer cette application «très dangereuse» des smartphones
Tags:
LBD (lanceur de balles de défense), arme blanche, poste, Grenoble
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook