France
URL courte
13202
S'abonner

Plus de 20 élèves de l’école nationale de police (ENP) de Périgueux ont été conduits à l’hôpital à cause d’un malaise caractérisé par des vomissements et des diarrhées. L’ENP suppose qu’il s’agit d’une épidémie de gastro-entérite.

Alertés vers 23 heures, le SAMU et le SMUR sont intervenus à l’école nationale de police (ENP) de Périgueux pour prendre en charge près de 70 élèves à cause d’une possible épidémie de gastro-entérite, rapporte Sud-Ouest. Les faits se sont produits dans la nuit du 12 au 13 décembre.

Selon le quotidien, un grand nombre d’élèves souffraient de maux tels que nausée et diarrhée.

Après les avoir examiné, le SAMU et le SMUR ont décidé d’hospitaliser 20 d’entre eux, indique l’alliance police national sur Facebook. Le média précise que la plupart ont pu revenir à l’école dans la matinée du vendredi 13 décembre.

L’origine du malaise

D’après Sud-Ouest, une toxi-infection alimentaire était suspectée. La direction de l’ENP estime maintenant qu’il pourrait s’agir d’une épidémie de gastro-entérite.

Des prélèvements ont été effectués et des analyses sont en cours pour déterminer la cause de cette infection ou confirmer la piste virale.

À titre de précaution, l’établissement a effectué un nettoyage complet des cuisines et des étages.

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
épidémie, maladies, Police nationale française, Alliance Police nationale, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook