France
URL courte
5920014
S'abonner

Sur fond de fortes tensions sociales autour de la réforme des retraites, des insultes et des cris «Macron démission!» ont été scandés à l’attention de la ministre des Sports qui assistait à un match de football au stade Bauer de Saint-Ouen. Roxana Maracineanu a été contrainte de quitter l'enceinte à la mi-temps.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a dû être «exfiltrée» le 13 décembre au soir du stade Bauer de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, où elle était venue assister à un match du Championnat national de football opposant le Red Star à Quevilly.

À la mi-temps, alors que la ministre discutait avec un supporteur dans les travées du stade, des cris «Macron démission!» ont été scandés dans sa direction.

«Il y a eu un effet de troupe, ça s'est un peu envenimé, en mode “Macron, démission"» et la police a «pris la responsabilité de l'exfiltrer du stade», a précisé son cabinet à l’AFP.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux la montre sortir du stade, regagner sa voiture sous les quolibets et essuyer quelques jets d'eau de la part d’un groupe de supporteurs présents de l'autre côté de la grille d'enceinte.

Miliers de personnes dans les rues

La mobilisation contre la réforme des retraites a débuté le 5 décembre avec des milliers de personnes dans les rues. Le discours du Premier ministre, qui a détaillé mercredi 11 décembre le contenu du futur système de retraite, a été loin d’apaiser la colère.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
réforme des retraites, insulte, Roxana Maracineanu, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook