France
URL courte
21712
S'abonner

Les dons du sang se réduisent ces derniers temps en France, un phénomène provoqué entre autres par les grèves qui se succèdent, selon le porte-parole de l’Établissement français du sang. En cette période de fin d’année, il faut des donneurs. Cependant, ceux-ci se rendent de moins en moins dans les centres de prélèvements.

Alors que 10.000 dons du sang sont nécessaires quotidiennement pour sauver la vie des malades ou des victimes d’accident, ils sont actuellement en chute libre en France, a fait savoir le docteur François Charpentier, porte-parole de l’Établissement français du sang. Selon lui, cette situation est due à plusieurs facteurs, dont la crise sociale que traverse le pays.

«En raison des aléas climatiques (tempêtes, fortes pluies, inondations…) et des aléas sociaux (grèves), les Français viennent moins dans les centres de prélèvement», a-t-il expliqué au micro de RTL.

Ainsi, de nombreuses collectes sont annulées ou reportées, les donneurs ayant du mal à se déplacer faute de transports.

5.000 dons déjà perdus

«On a perdu 5.000 dons de sang par rapport à ce qu’on aurait voulu faire, alors même qu’on est dans une période où il faudrait en faire 5.000 de plus pour préparer les fêtes de fin d’année, traditionnellement une période difficile pour notre collecte», a poursuivi le docteur.

L’EFS se dit ainsi «extrêmement inquiet»:

«Il faut une montée en puissance, sinon nous allons droit vers des ennuis. La grève de mardi prochain renforce cette inquiétude.» 

Outre les 10.000 dons nécessaires chaque jour, l’établissement a confié en avoir besoin d’encore 10.000 d’ici à la fin d’année.

«Un don c’est potentiellement trois vies sauvées. Plus que jamais, il est vraiment important de donner son sang», selon François Charpentier.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Quatre collégiens placés en garde à vue dans le cadre de l'attentat de Conflans
Tags:
Établissement français du sang, donneur de sang, sang, France, grève illimitée, grève
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook