France
URL courte
12917203
S'abonner

Réunis sur les murettes entourant la place Saint-Georges de Toulouse, une cinquantaine de personnes a interrompu la représentation de la crèche vivante avec chœurs, lançant des «Stop aux fachos» et allant jusqu’à chercher la confrontation avec un public familial.

Aux cris de «Stop aux fachos», une cinquantaine d’individus a interrompu la crèche vivante avec chœurs sur la place Saint-Georges à Toulouse, rapporte La Dépêche du Midi. Les faits se sont produits vers 16h, samedi 14 décembre.

Selon le quotidien, ces personnes se sont regroupées sur les murettes entourant la place. Elles vociféraient et lançaient des insultes à l’encontre «des flics, des fachos», revendiquant «nous, on est les anticapitalistes». Elles ont effrayé les enfants qui jouaient dans la pastorale et sont descendues sur la place en cherchant la confrontation.

Ceci a interrompu la performance qui avait commencé vers 15h et qui devait durer jusqu’à 18h. Les enfants ont dû descendre de l’estrade et trois des chœurs prévus n’ont pas chanté.

D’après le média, cette crèche vivante «à l’ancienne» avait été organisée par l’association Vivre Noël Autrement.

«C’était pire au premier temps des Chrétiens», indique avec humour l’une des témoins. «Tous ceux qui crient ne savent pas que Jésus n’était pas un bourgeois, mais un pauvre, un démuni. Je les plains», ajoute-t-elle.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos
«J’ai le sida, tu vas crever»: avant d’être filmé au sol, ce manifestant aurait craché sur le policier qui l’a frappé
Tags:
manifestation, crèche, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik